302282294

Toutes vos questions sur le coaching

Avant de commencer un coaching, il est légitime de se poser de nombreuses questions. Alors, pour faciliter votre passage à l’action, j’ai recensé dans cette FAQ les différentes questions que l’on me pose régulièrement. 

Au sommaire :

Devrais-je plutôt choisir un coaching ou un bilan de compétences ?


Puis-je avoir un coaching avec toi même si je ne suis pas HPI ?


Dois-je payer la totalité du prix de la prestation en une fois ?


Pouvons-nous fixer nos entrevues d’un rendez-vous à l’autre ?


Je ne sais pas si je suis prête pour un coaching, est-ce que tu peux m’éclairer ?


Je ne suis pas prête à dire que je suis un coaching, comment faire ?


Quelle est la différence entre un coaching « classique » et un coaching pour hauts potentiels ?


Comment être sûre que tu es le bon coach pour moi ?


Pourquoi opter pour des séances de coaching de 2 h 30 ? N’est-ce pas trop long ?


De quoi ai-je besoin pour suivre un coaching ?


Que se passe-t-il entre deux séances ?

Devrais-je plutôt choisir un coaching ou un bilan de compétences ?

Que ce soit en coaching ou en bilan de compétences, les objectifs à travailler peuvent être les mêmes, professionnels et personnels. Je garde ma posture de coach, et ce, quelle que soit la prestation choisie. Je pars de toi « ici et maintenant » et j’avance avec toi. En revanche, la grande différence est que, en coaching, il y a 6 rendez-vous, contre 8 pour un bilan de compétences. 

De plus, la prise en charge n’est pas la même, en coaching, c’est sur fonds propres, alors que le bilan peut être pris en charge par le CPF (si tu es éligible). Dernière différence significative, en coaching, je ne rédige aucun document pour résumer notre accompagnement, contrairement au bilan de compétences où il y a obligatoirement la rédaction d’une synthèse.

Puis-je avoir un coaching avec toi même si je ne suis pas HPI ?

Oui ! D’ailleurs, la plupart du temps, les personnes que j’accompagne ne sont pas HPI ou ne le savent pas. Et certaines le découvrent en même temps que leur coaching. 

Dois-je payer la totalité du prix de la prestation en une fois ?

Non. La première réservation pour un coaching est obligatoirement à réaliser sur mon Calendly et le règlement se fait lors du premier rendez-vous. Je propose ensuite un règlement lors de chaque séance et 72 heures avant lorsqu’elle se fait en visio. 

Pour le bilan de compétences, c’est l’activation de ton compte CPF qui déclenchera la réservation et donc son règlement. Parce qu’il s’agit d’une prestation réglementée, je n’ai pas le droit d’adapter ton budget par rapport à ton CPF, sous peine d’être sanctionné.

Pouvons-nous fixer nos entrevues d’un rendez-vous à l’autre ?

Non ! Pour une question de planning et d’organisation, les rendez-vous sont établis avant la première rencontre, lors de l’entretien téléphonique. J’autorise uniquement le déplacement de deux rendez-vous. Au-delà, les séances de coaching seront dues.

Je ne sais pas si je suis prête pour un coaching, est-ce que tu peux m’éclairer ?

Je ne survends pas mon accompagnement, car selon moi s’il est subi, le coaching n’a aucune utilité. C’est aussi pour cette raison que je réalise un entretien téléphonique en amont. Il me permet, avec mon œil avisé et expérimenté, de te dire si oui ou non mon accompagnement est adapté à ta situation et tes objectifs.

Tu es la seule décisionnaire. C’est donc à toi de faire le choix de démarrer un coaching avec moi. Ainsi, je ne reviens pas vers toi à la suite de notre entretien téléphonique, car ma vision de l’accompagnement est avant tout de respecter le rythme de chaque personne. Le jour où tu te sentiras prête, tu le sauras au fond de toi. 

Je ne suis pas prête à dire que je suis un coaching, comment faire ?

Pas de panique, car je ne dévoile jamais l’identité des personnes que je reçois. Tu es libre d’en parler si tu le souhaites. De la même manière, tu es libre de le garder pour toi si cela est ton souhait. Sur mes réseaux, je partage uniquement des questionnements et des situations qui reviennent de manière récurrente lors de mes accompagnements. 

Je suis bien évidemment tenu au secret professionnel et la relation contractuelle (contrat que je fais signer dès le début de la prestation de coaching et de bilan de compétences) qui est établie entre mes coachés et moi encadre précisément ce point.

Quelle est la différence entre un coaching « classique » et un coaching pour hauts potentiels ?

Malgré la mise en lumière du haut potentiel ces dernières années, il s’agit tout de même d’un sujet peu connu et victime de fausses croyances. Alors, choisir un coaching pour haut potentiel est une façon de t’assurer que cet accompagnement s’adapte aux mieux à ton atypie. Un coach pour HPI adaptera, en effet, ses outils et ses méthodes selon tes spécificités. 

Il pourra par exemple facilement déceler les formes d’intelligences qui te caractérisent et ainsi te proposer les clés et le plan d’action qui te correspondent. Chaque zèbre est unique, c’est pourquoi une expertise dans le domaine est un véritable plus pour réussir à personnaliser un accompagnement.

Comment être sûre que tu es le bon coach pour moi ?

Le feeling, l’intuition, ta petite voix intérieure, bref il s’agit de t’écouter et de t’assurer que tu te sentes à l’aise et en confiance. C’est d’ailleurs l’objectif du premier entretien téléphonique que je propose. 

De la même manière, tu dois aussi te reconnaître au travers des pages de mon site web. Au contraire, si quelque chose suscite chez toi un malaise, inutile de forcer. Lors d’un coaching, certaines personnes peuvent parfois se sentir vulnérables, la confiance mutuelle est donc primordiale. 

Tu peux aussi vérifier d’une éventuelle compatibilité entre nous en me suivant sur Instagram !

Pourquoi opter pour des séances de coaching de 2 h 30 ? N’est-ce pas trop long ?

En effet, j’ai fait le choix de proposer 6 séances de 2h30 chacune. Le but ? Inciter encore plus au passage à l’action. Ma mission est de t’aider à concrétiser tes objectifs. Pour y arriver, il n’y a pas de recette magique. Le coaching est avant tout un engagement envers toi-même puis envers le coach que tu auras choisi.

Honorer cet engagement exige d’y consacrer du temps et de l’énergie, même si certains points de travail te sortent de ta zone de confort. Alors non, 2 h 30 par séance n’est pas une durée trop longue si tu es motivée à atteindre ton objectif.

De quoi ai-je besoin pour suivre un coaching ?

Comme je le disais précédemment, tu as besoin de t’engager dans ton évolution. Tu as aussi besoin d’y consacrer du temps et de l’énergie. Inutile de commencer un coaching si tu n’as pas décidé d’investir sur toi et d’être accompagné. En tant que coach, je te propose de visualiser de nouvelles perspectives. Il faut donc être prête à accepter de les considérer.

Que se passe-t-il entre deux séances ?

Tu as du boulot ! Des actions concrètes à poser. Selon les séances et avec ton accord, nous fixons des objectifs. Il n’est pas question de faire le grand saut dès les premières séances. Je t’accompagne pas à pas pour qu’à la fin de notre coaching tu te sentes suffisamment confiante et surtout prête à entamer ce changement en toute autonomie.


Si tu n’as pas trouvé de réponse à ta question dans cette FAQ ou dans les différentes pages de mon site, tu peux me contacter en cliquant juste ici.