LE RESEAUTAGE
1/2

Ton ami le réseautage est là pour toi !

Ah, ce petit mot qui veut dire beaucoup de chose.

D’après « linternaute », c’est issu du verbe réseauter, qui met en avant le fait d’utiliser un ou des réseaux sociaux afin de développer son réseau de connaissances.

Je l’ai découvert lorsque l’on m’a « légèrement » conseillé d’en intégrer.

Vu de l’extérieur, cela me paraissait d’être d’une corvée sans nom. Il faut dire que je ne voyais pas le lien entre mon activité de coach et celle de participer à des soirées réseautage.

Et être active le soir, d’un point de vue conversation ne fait pas partie de mon rythme. En tout cas concernant le cercle professionnel.

Alors grâce à une collègue -qui m’a vu un peu perdue- m’a gracieusement pris sous son aile. Soulagée de ne pas être seule et de démarrer avec des codes, jusque là issu d’un terrain inconnu. Et chaque club à les leurs ; dur dur de suivre.

J’ai donc décidé d’être simplement moi-même.

Pour ma première fois, j’étais sa « VIP », ça faisait chic alors j’ai accepté le défi.

Une soirée parmi les 30 autres du mois de juin, petite robe chic de sorti -pour les autres-, et lunettes de soleil lorsqu’on te dit bonjour, faussement, parce-qu’on n’a pas le choix. Avouons-le.

Je suis sûrement trop aigri sur ce genre de détails mais ne pas voir les yeux de l’autre lorsqu’on m’adresse la parole me gêne beaucoup.

Je suis arrivée dans une bulle où tout le monde se vente de son argent mais à l’unanimité, on n’est pas là pour faire du business ensemble. C’est même dit très clairement.

J’essaie encore de comprendre pourquoi tant d’insistance sur ce point.

On s’installe pour le dîner à une table d’environ 10 personnes et j’ai été accueilli avec le sourire.

J’ai pu tester en direct mon pitch, car il a fallu se présenter un par un. Point positif.

J’ai pu observer la multiplicité à l’infini de métier que l’on peut entreprendre, et cette richesse m’accompagne de jour en jour : chacun à sa place.

J’ai mis de côté mon œil observateur, même si une fois le tour de table fait, je suis parvenue à voir au-delà des paroles. Ce fameux non verbal !

Il y a des instants où l’on doit rester à notre place et ne pas rebondir sur les mots non prononcés.

Après tout, qu’est-ce que mon non verbal a dit… ?!

La suite de la soirée dans le prochain article.

Et pour vous, le réseautage, cela représente quoi ?